Samstag, 4. Juni 2016

L'ultime comparaison des curry!

Dans presque tous les pays d'Asie, on cuisine le curry. La plupart d'entre eux ont un goût trop épicé ou désagréable pour mes papilles gustatives. Par contre, dès que j'ai goûté au curry japonais, j'ai commencé à aimer le curry. Il est préparé sans assaisonnement au chili. Pour moi, c'est l'idéal, et il est discrètement relevé au goût.

Au Japon, on mange le curry plus particulièrement au cours de la moitié la plus froide de l'année.  En d'autres mots, en fonction de la latitude, de septembre à mai. Grâce au mélange d'assaisonnements de curry qui fait partie du plat, ce dernier a la particularité de réchauffer. C'est d'ailleurs pour cette raison que plusieurs personnes transpirent lorsqu'elles dégustent un curry.

Dans mon texte d'aujourd'hui, je vous parle des trois grandes différences entre les variations de curry les plus connues, soit les currys d'Inde, de Thaïlande et du Japon. :-)

En Inde
Le curry indien est toujours servi avec du pain nan, un pain indien plat à pâte levée.
La sauce est à base d'oignons et de ghee. On peut aussi y ajouter du yaourt, de la tomate ou du beurre.
Les assaisonnements comprennent: le curcuma, le cumin, l'assaisonnement au chili et le garam massala, un mélange d'épices.

En Inde, la vache est sacrée et par conséquent, les gens ne mangent pas de bœuf. En général, le curry indien est végétarien. Selon la région de ce pays, d'autres épices sont utilisées. Le goût demeure tout de même bien corsé.


En Thaïlande
Les currys thaïlandais ont toujours un goût trop relevé pour moi. Même les moins épicés! Je n'aime pas avoir le feu à la bouche dès la première bouchée et ne plus rien ressentir ou goûter par la suite. Manger est un plaisir qui comprend tous les sens selon moi.

Les assaisonnements du curry sont: de l'assaisonnement au chili, du lait de coco, des feuilles de lime, de la citronnelle, de la pâte de crevettes, de la pâte verte, rouge ou jaune de curry thaïlandais
Les couleurs variées ne sont pas associées à un goût relevé prononcé, mais plutôt au moment de la récolte des feuilles de curry. 

Dans le curry thaïlandais, on trouve des crevettes, du poulet ou du bœuf. Il est toujours servi avec du riz.

Au Japon
Le curry japonais est affiné avec une poire nashi. Parmi les ingrédients, on trouve également des pommes de terre et des carottes. Selon la saison, des champignons, de l'aubergine, de la courgette, du potiron ou des racines de lotus peuvent être utilisées.
En plus du sel et du poivre, le gingembre et l'ail sont utilisés comme assaisonnements.  La viande et les légumes plus fermes sont cuits dans un bouillon. La base de la sauce au curry est une poudre ou une pâte préparée, qui est ajoutée au bouillon. La pâte préparée est vendue en Suisse chez Uchitomi à Lausanne ou à Genève, ou on peut la trouver sur Amazon.

Le curry japonais est toujours accompagné de riz et parfois de TSUKEMONO (légumes marinés). Au Japon, j'en ai déjà mangé accompagné d'une petite salade.

De quelle façon mange-t-on le curry dans les trois pays?
  • En Inde, avec les mains et le pain plat.
  • En Thaïlande, avec une cuillère et une fourchette.
  • Au Japon, avec une cuillère.


Il est tout à fait juste de dire que la tradition du curry au Japon n'est pas comparable à celle des deux autres pays. Lorsque le Japon a été contraint d'ouvrir le pays en 1860, ce sont les Britanniques qui ont introduit le curry au Japon.
Aujourd'hui, on trouve du curry dans les soupes aux nouilles udon ou comme enrobage aux beignets salés. Les Japonais aiment les beignets, moi, par contre, je ne les aime pas.

Les Japonais disent KAREE, et ils l'écrivent de cette façon: 


Alors maintenant, je vous ai suffisamment parlé de ce super plat savoureux! L'eau vous vient-elle à la bouche?

Voici une recette pour le curry japonais. Vous pouvez personnaliser les ingrédients selon votre goût. Assurez-vous que certains d'entre eux nécessitent moins de temps de cuisson et peuvent être ajoutés pendant les 20 dernières minutes de cuisson.

Ingrédients pour 6 personnes

500 g de poitrine de poulet - coupée en cubes
  • - Peut être remplacée par du bœuf pour bœuf bourguignon ou du tofu

2 grosses carottes
3 oignons de grosseur moyenne
3 à 4 pommes de terre de grosseur moyenne
  • - coupées comme pour des pommes de terre rissolées (de la grosseur d'une bouchée)

2 à 3 gousses d'ail - écrasées à l'aide d'une presse
5 cm de gingembre
1 poire nashi (peut également être remplacée par une pomme sucrée)
  • - les deux râpées avec la râpe à parmesan

Huile pour la friture (de l'huile de colza ou de sésame)
Sel et poivre
4 dl de bouillon de bœuf ou de légumes


Pour la sauce au curry
40 g de beurre
3 cuillères à soupe de farine
4 cuillères à soupe combles de poudre de curry

Ceux qui ne peuvent tolérer le gluten devront renoncer à la poudre de curry et à la pâte préparée.

Saisir la viande de tous les côtés pendant 2 minutes dans une grande casserole (une petite marmite). (Si vous utilisez du tofu, sautez cette étape.)
Ajouter les oignons et les faire roussir pendant 5 minutes jusqu'à ce qu'ils soient transparents.
Ajouter les carottes, les pommes de terre, le gingembre et les gousses d'ail et poursuivre la cuisson pendant 5 minutes.
Ajouter la poire nashi (la pomme) et verser le bouillon. Le liquide devrait tout juste couvrir le contenu. 

Laisser mijoter au moins 30 minutes à feu doux. Si le liquide s'évapore, ajouter de l'eau.

Pendant ce temps, faire cuire le riz et préparer la pâte de curry.


Calculer environ 80g de riz par personne. Si vous souhaitez apporter du curry japonais pour votre déjeuner le lendemain, en ajouter davantage.


La pâte de curry
Faire fondre le beurre à feu doux dans une petite casserole
Saupoudrer la farine et la lier au beurre (former un roux)  
Ajouter la poudre de curry et bien mélanger
Laisser sécher pendant au moins 2 minutes afin de lui donner une apparence granuleuse.

La pâte est prête lorsque l'arôme de curry augmente. 
Mettre de côté si les 30 minutes ne sont pas encore écoulées.

Ajouter maintenant la courgette, l'aubergine, les champignons ou le tofu dans la casserole.


Retirer une louche de liquide de la casserole et ajouter 1 dl d'eau à la pâte de curry. En remuant constamment, porter à ébullition.
Puis, verser ce mélange à nouveau dans la casserole et bien mélanger le tout.
Laisser mijoter à feu moyen pendant 20 minutes.
  • ATTENTION: Il faut surveiller la cuisson pour éviter que ça ne brûle!


Ensuite, déguster:
  • pas assez épicé: assaisonner de poudre de curry
  • trop relevé: ajouter du miel ou du sucre brun





ITADAKIMASU

Ah, oui.  Vous pouvez faire congeler des portions de curry japonais.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir en faisant la cuisine.


Souhaitez-vous recevoir régulièrement des renseignements au sujet de la cuisine japonaise? Inscrivez-vous ici: http://coursdecuisinejaponaise.lifeki.ch/

Keine Kommentare:

Kommentar veröffentlichen